Reconversion professionnelle : reprendre une entreprise

Que ce soit après 3 ou 30 années de salariat, nous sommes nombreux à penser à l’entrepreneuriat ; la création d’entreprise est une option, la reprise en est une autre.

La reprise nécessite un budget plus ou moins significatif, mais présente l’intérêt de partir sur une base existante, qui fonctionne. Elle permet par ailleurs de disposer de l’expérience et de l’organisation du précédent gérant, auxquelles on ajoutera progressivement sa propre touche.

Mais tout comme la création d’entreprise, la reprise d’une entreprise dans le cadre d’une reconversion professionnelle présente des risques et des enjeux significatifs ; il est toujours pertinent de bien les envisager.

Voici quelques éléments pratiques pour envisager et/ou préparer son projet. En résumé :

reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Considérer les enjeux de la reprise d’entreprise

reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Se reconvertir en reprenant une affaire, entreprise ou commerce, signifie généralement se retrouver seul(e) à la tête d’une entité, de laquelle dépendra probablement le reste de sa carrière professionnelle.

Seul(e) pour prendre les décisions cruciales, seul(e) pour assumer les échecs, seul(e) pour continuer à avancer face à l’échec mais aussi face au succès… On parle souvent de la solitude du chef d’entreprise, car c’est un point crucial à prendre en compte : il est fondamental d’être entouré par sa familles et son cercle proche, d’une part, mais il aussi important de s’entourer d’autres chefs d’entreprise, qui seront à l’occasion des conseillers expérimentés ou des oreilles averties.

reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Affiner sa recherche d’entreprise à racheter

reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Beaucoup d’acquéreurs potentiels considèrent qu’ils sont capables de gérer plus ou moins tout type d’entreprise, plus ou moins partout en France, de plus ou moins grande taille… La plupart d’entre eux n’achèteront jamais d’entreprise, en tous cas pas sans avoir affiné leurs critères.

Beaucoup d’acquéreurs potentiels considèrent qu’ils sont capables de gérer plus ou moins tout type d’entreprise, plus ou moins partout en France, de plus ou moins grande taille… La plupart d’entre eux n’achèteront jamais d’entreprise, en tous cas pas sans avoir affiné leurs critères.

En effet ce n’est pas une question de compétences, mais une question d’offre et de sélection :

  • Il y a peu de belles affaires, elles partent donc vite : il faut donc savoir ce que l’on cherche précisément, cela permet de mieux connaître le marché, les points clés de l’activité, de mieux envisager la valorisation, les risques, etc.
  • Vous serez souvent en concurrence avec des entrepreneurs cherchant à grossir en croissance externe : ils disposent d’une bonne maitrise du métier, du marché, etc. Ce qui pourrait leur permettre de mieux séduire le cédant. D’autant que généralement l’obtention d’un financement leur sera plus aisé, ayant déjà une activité pérenne.
  • Les cabinets spécialisés en cession d’entreprise reçoivent tous les jours des CV de repreneurs avec des critères très larges, voire trop larges. Au final ils iront d’abord voir ceux qui ont des critères bien précis, afin d’avoir de meilleures chances de succès, et perdre moins de temps dans la concrétisation de la vente.

Que vous ayez les compétences pour réaliser avec succès une reconversion pour devenir chef d’une entreprise de tout type et de toute taille n’est pas la question.

Savoir précisément ce que l’on cherche c’est ce donner une chance de plus de trouver

Vous devez affiner autant que possible votre recherche, avec ce que l’on pourrait appeler vos « facteurs clés de succès potentiel », par exemple :

  • Un secteur d’activités dans lequel vous avez une expérience significative
  • Un secteur d’activités pour lequel vous avez développé une réelle passion (confirmée dans le temps), qui vous amènera à une expertise
  • Un secteur d’activités quasi-absent sur une zone géographique où vous connaissez tout le monde, vous permettant un déploiement commercial rapide

Il en existe beaucoup d’autres, et ils peuvent se cumuler, mais il revient à chacun de sélectionner avec pertinence les critères de recherche pour réaliser avec succès une reprise d’entreprise après avoir été salarié.

reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Modérer ses ardeurs dans l’analyse d’une potentielle reprise d’entreprise

reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

S’il est indispensable d’avoir confiance en ses compétences pour se lancer dans la reprise d’une entreprise ou d’un commerce, l’humilité sera toujours bonne conseillère.

S’il est indispensable d’avoir confiance en ses compétences pour se lancer dans la reprise d’une entreprise ou d’un commerce, l’humilité sera toujours bonne conseillère.

On peut avoir été salarié durant des années dans un secteur d’activité similaire, avoir dirigé avec succès des services de grands groupes faisant à eux seuls 10 fois la taille de l’entreprise visée, qu’il sera toujours prudent de se rappeler un détail : si l’entreprise que l’on vise tourne bien, c’est pour certaines raisons. Il est indispensable de bien les identifier et de s’imprégner de l’organisation existante avant de considérer que tout chambouler et mettre en place l’organisation que l’on a toujours eu suffira à doubler le chiffre d’affaire ou la production.

Ainsi lorsque l’on envisage de reprendre une affaire dans le cadre d’une reconversion professionnelle il est important de ne pas simplement transposer son expérience passée, et de ne pas sous-estimer les compétences du cédant.

reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Préparer le financement de sa reprise

Le financement de l’acquisition d’une entreprise dans le cadre d’une reconversion professionnelle est un point important du processus, et ce à deux niveaux :

  • Il est indispensable d’évaluer correctement sa capacité d’emprunt afin de pouvoir s’adresser à des opportunités cohérentes en termes de valorisation. Ceux qui s’adresseront à des cédants ou à des conseils expérimentés sans disposer de plans solides se verront fermer assez rapidement la porte au nez.
  • Si l’affaire visée est vraiment belle, vous ne serez probablement pas le(la) seul(e) sur le coup ; or avant de signer une LOI, le cédant prendra soin de s’assurer de choisir un montage financier solide, afin de ne pas prendre le risque de perdre plusieurs mois dans le processus.
reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Les taux d’intérêt particulièrement bas peuvent laisser penser à certains qu’ils n’ont pas besoin d’apports ou presque, leur laissant la possibilité d’emprunter des sommes importantes… ne vous y trompez pas : à moins de disposer de garanties solides, l’apport et la solidité du dossier restent des éléments clés.

Les taux d’intérêt particulièrement bas peuvent laisser penser à certains qu’ils n’ont pas besoin d’apports ou presque, leur laissant la possibilité d’emprunter des sommes importantes… ne vous y trompez pas : à moins de disposer de garanties solides, l’apport et la solidité du dossier restent des éléments clés.

reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Se faire accompagner par une personne expérimentée dans la reprise d’entreprise

Le processus de reprise d’une entreprise dans le cadre d’une reconversion professionnelle peu nécessiter un accompagnement plus ou moins important ; si vous n’avez aucune expérience de la gestion d’entreprise à proprement parler, et que vous ne vous sentez pas suffisamment à l’aise avec le jargon administrativo-financier, il existe des solutions :

  • Le CRA propose une formation pour les futurs repreneurs qui est assez bien faite, et ils proposent un accompagnement des repreneurs par un(e) « expérimenté(e)».
  • Les cabinets spécialisés en cession d’entreprise proposent souvent un accompagnement pour les repreneurs, mais il ne faut pas se tromper : il s’agit souvent d’honoraires au temps passé, complétés par des honoraires au succès. En effet, 80% des repreneurs potentiels ne reprennent finalement jamais d’entreprise, il serait trop chronophage et peu rentable de ne travailler qu’au succès.
  • Internet ! Oui c’est facile à dire, mais soyons clairs : internet permet aujourd’hui un accès à l’information particulièrement aisé. La lecture de notre site par exemple vous apportera beaucoup de réponses, à vous ensuite d’approfondir certains aspects au besoin.
  • Vous pouvez aussi trouver dans votre réseau une personne (ou plusieurs) qui a expérimenté la reprise d’entreprise, idéalement dans le cadre d’une reconversion professionnelle, elle saura vous donner de bon conseils !
reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Gardez en tête un point fondamental : ne cherchez pas l’entreprise cible parfaite. Elle n’existe pas.

Et les « très bonnes affaires » sont la plupart du temps sous le radar, elles se font de gré à gré avec l’environnement immédiat du chef d’entreprise partant à la retraite. Enfin les belles endormies… vous êtes loin d’être le(la) seul(e) à la chercher !

Donc n’oubliez pas qu’à un moment, il faut savoir se lancer !

Retrouvez tous nos articles sur la reprise d’entreprise et le Repreneuriat.

reprendre une entreprise, reconversion professionnelle, devenir patron, racheter une entreprise

Spécialistes de la cession d’entreprise, nous accompagnons et conseillons les chef(fe)s d’entreprise dans leurs projets de cession ou d’acquisition.